L’application de rencontre Tinder bientôt supprimée du Google Play Store ?



L'application de rencontre Tinder bientôt supprimée du Google Play StoreL’application de rencontre célibataire Tinder pourrait-elle être bannie de la plateforme de téléchargement Google Play Store ? La situation ne semble pas si saugrenue, compte tenu du bras de fer en cours entre Google et le groupe Match (propriétaire de Tinder, Meetic ou encore, OkCupid).

► Trouver le meilleur site de rencontre

Bras de fer entre Google et le groupe Match

C’est un combat de géants. Le célèbre Google a récemment intenté un procès à la maison-mère des applications de rencontre géolocalisées Tinder, Meetic ou encore OkCupid. La raison ? Une histoire d’argent.

Pour comprendre la situation, il faut effectuer un petit retour en arrière : en septembre 2020, Google imposait sa solution de paiement à tous les développeurs d’applications utilisant sa plateforme Google Play Store. Une décision à laquelle le groupe Match n’a pas voulu se plier.

Un accord avait toutefois été signé en mai 2022 : Match pouvait ainsi utiliser sa propre solution de paiement, mais devait fournir le système de Google en alternative à ses utilisateurs.

Un accord non respecté ?

croix rouge nonJusqu’ici, tout se déroulait sans accroc. Pourtant, Google a annoncé la semaine dernière que Match n’était pas décidé à payer les commissions du Play Store.

Il faut dire que cela représente un beau bénéfice : en effet, les commissions s’élèvent entre 15% et 30% sur les microtransactions effectuées. Ainsi, si vous passez par votre compte Google Play Store pour souscrire un abonnement sur Meetic ou Tinder, une partie de cet argent est reversé à Google.

Selon le géant américain, « cela placerait également Match Group dans une position avantageuse par rapport aux autres développeurs d’applications », qui eux doivent payer ces commissions.

De plus, Google précise que « la maison-mère de Tinder réduirait son partenariat avec Google à des frais de service alors que ses outils et sa plateforme lui auraient permis de prospérer au cours des dernières années ».

De son côté, Match contre-attaque en précisant que Google d’abuser de sa position. Il faut dire que le géant américain est l’un des leaders sur le marché de la distribution d’applications. Ainsi, les règles du Google Play Store seraient contraires aux lois fédérales et étatiques.

Que risque le groupe Match ?

Pourquoi Tinder pourrait disparaître du Google Play StoreS’il venait à perdre ce procès, le groupe Match pourrait risquer gros. En effet, Google a fait savoir que si le résultat de procès était en sa faveur, toutes les applications mobiles du groupe Match – incluant donc Tinder, Meetic, DisonsDemain et OkCupid – seraient bannies de la plateforme Google Play Store.

Il serait alors impossible pour un utilisateur d’Android de télécharger l’application via le Store. Cela pourrait ainsi avoir un impact important puisque « plus d’un milliard d’utilisateurs d’appareils Android dans le monde pourraient ne plus avoir accès aux applis de Match Group ». 

Rappelons qu‘il ne s’agit pas d’une première. En effet, l’éditeur de jeux vidéo Epic Games avait vu son jeu Fortnite retiré du Google Play Store, mais aussi de l’AppStore après son procès contre Apple pour les mêmes raisons… En 2020, c’est le groupe Spotify qui avait également affiché publiquement son mécontentement contre cette solution de paiement imposée par Google et Apple.

► Meilleur site de rencontre : où s’inscrire ?


dans Actualités sites de rencontre

Rédigé par Cindy Lapaille
Le 18/07/2022

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Rencontre.com !