Tinder et les jeunes, une histoire d’amour compliquée



couple tinderTinder et les jeunes, c’est une histoire d’amour qui dure. Pourtant, comme pour toutes les rencontres amoureuses, le parcours est semé d’embuches. Récemment, l’application de rencontre célibataire a bien profité de la crise sanitaire, mais son public va aussi voir ailleurs… Les jeunes se désintéressaient-ils de Tinder

► Comparer les sites de rencontre

Tinder et le Covid

Depuis la mi-mars, les jeunes ont vécu le confinement, les distanciations sociales, le couvre-feu, la fermeture des bars à 22h… Toutes ces mesures de restriction sociale ont eu un impact non négligeable sur leurs relations amoureuses.

Pour éviter la solitude, ils ont trouvé refuge sur les applications de rencontre sérieuses, gratuites ou sans prise de tête, comme de nombreux célibataires. C’est ainsi que Tinder a vu son nombre d’abonnées croitre de façon exponentielle.

Fast Compagny note un nombre de messages échangés en augmentation de 52% depuis mars. Les jeunes de moins de 25 ans n’y sont pas pour rien puisqu’ils ont augmenté leur nombre de swipes de 40%. Il faut préciser que les Millenials (les moins de 25 ans en règle générale) constituent la cible privilégiée de Tinder.

Tinder et les jeunes

Depuis son lancement, Tinder s’intéresse particulièrement aux jeunes. De fait, cette génération née avec un smartphone dans la main fait une cible parfaite pour un site de rencontre gratuit comme Tinder.

Et l’entreprise ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Tinder souhaite devenir plus qu’une application de rencontre dans les mains des Millenials. Cette génération passe de plus en plus de temps sur Instagram et TickTock. Les jeunes utilisent ces outils pour discuter et entretenir leur vie sociale en plus de l’objectif premier de ces applis : partager des photos et des vidéos, et Tinder souhaite également avoir sa part du gâteau.

Ainsi, avec des événements virtuels comme la Swipe Night, Tinder récolte des données sur les préférences de ses membres. L’application souhaite rester au plus près des attentes de ses membres. Tinder a même fondé le Z-Lab, un lieu virtuel où la plateforme interroge ses membres sur leurs préférences et leurs attentes.


dans Actualités site de rencontre gratuit

Rédigé par hélène

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine-Rencontre.com !